CBD et système endocannabinoïde, comment ça marche ?

Vous souhaitez comprendre comment le CBD fonctionne ? Vous vous demandez comment le cannabidiol agit sur le corps humain ? Nous vous présentons ici l’action du CBD sur notre organisme et le rôle du système endocannabinoïde dans ce processus !

Rappel : Qu’est-ce-que le CBD ?

cbd chanvre plante

Le cannabidiol, ou le CBD, est un cannabinoïde présent dans le chanvre, une plante également connue sous l’appellation de son genre botanique Cannabis. Le CBD est donc un phytocannabinoïde – un cannabinoïde produit dans une plante – au même titre que le THC, un cannabinoïde connu pour ses effets psychotropes.

Cependant le CBD ne présente pas les mêmes propriétés que le THC. Et c’est pour cette raison qu’en France la vente et la consommation de CBD est légale quand celle de THC ne l’est pas.

Si vous voulez tout savoir sur le cannabidiol, nous vous invitons à lire notre article dédié à ce sujet !

Le CBD et le système endocannabinoïde

Fonctionnement du système endocannabinoïde

Dans le corps humain se trouve le système endocannabinoïde. Celui-ci est composé de récepteurs spécifiques aux cannabinoïdes, d’endocannabinoïdes produits par notre organisme ainsi que d’enzymes permettant la synthèse des endocannabinoïdes.

Le système endocannabinoïde est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain. Et les endocannabinoïdes se fixent automatiquement sur les récepteurs spécifiques aux cannabinoïdes.

cannabis thérapeutique

Les récepteurs CB1 et CB2

Dans le système endocannabinoïde, les récepteurs spécifiques aux cannabinoïdes se présentent sous deux types : les récepteurs CB1 et les récepteurs CB2. Ces deux formes ne traitent pas l’information de la même manière et ne sont pas présentes aux mêmes endroits dans notre organisme.

Les récepteurs CB1 se trouvent en grande partie dans le cerveau mais également dans la moëlle épinière, dans les glandes endocrines et salivaires, dans le cœur ou encore dans les organes de reproduction. L’activation de récepteurs CB1 engendre notamment des effets sur le psychisme et la circulation sanguine. Les récepteurs CB1 s’expriment souvent au niveau du système nerveux central et périphérique, de cette manière ils inhibent la libération d’autres neurotransmetteurs et protègent le système nerveux.

Les récepteurs CB2 se trouvent essentiellement dans les cellules du système immunitaire. On les rencontre donc dans les leucocytes, les amygdales ou la rate. L’activation des récepteurs CB2 régule le système immunitaire et libère des cytokines, des protéines responsables des réactions inflammatoires.

Que sont les endocannabinoïdes ?

Pour comprendre le fonctionnement du CBD sur le système endocannabinoïde, il est également nécessaire de savoir que le corps humain produit ses propres cannabinoïdes. Ce sont les endocannabinoïdes.

Il existe plusieurs endocannabinoïdes parmi lesquels nous pouvons citer, l’anandamide (N-arachidonoyl-ethanolamide), le 2-AG (2-arachidonoylglycerol), le noladine-ether (2-éther d’arachidonylglyceryl) ou encore la NADA (N-arachidonoyldopamine). L’anandamide et le 2-AG ont été les premiers endocannabinoïdes découverts. Ils ont donc été au cœur des études les plus poussées à ce jour.

Par ailleurs, les endocannabinoïdes ne sont pas produits en continu, ils le sont uniquement si l’organisme a besoin de leur action de neuromodulation. C’est-à-dire si celui-ci nécessite une action particulière des endocannabinoïdes sur le système nerveux.

Le rôle des enzymes

Dans le système endocannabinoïde, les enzymes jouent aussi un rôle important. En effet, ces protéines ont une fonction de catalyseur permettant de produire des réactions chimiques et de dégrader les endocannabinoïdes en temps voulu.

Les deux enzymes les plus connues sont la FAAH et la MAGL, elles sont liées à la dégradation de l’anandamide, du 2-AG et des autres cannabinoïdes (qu’ils soient endogènes ou exogènes).

Action du CBD via le système endocannabinoïde

Étant un cannabinoïde, le CBD va agir sur le système endocannabinoïde en activant les récepteurs CB1 et CB2. Et les effets de ce phytocannabinoïde sont proches de ceux des endocannabinoïdes.

Le CBD a également une action indirecte sur le système endocannabinoïde. En effet, le cannabidiol engendre une production plus importante d’anandamide par le corps humain. Et c’est cette anandamide qui, à son tour, va stimuler de manière “naturelle” les récepteurs du système endocannabinoïde.

Ainsi, en agissant sur le système endocannabinoïde, il est admis que le CBD n’entraîne aucun effet psychotrope mais présente de nombreux bienfaits. Le cannabidiol possède notamment des propriétés anti-inflammatoires, anti-douleurs, antipsychotiques, permet de lutter contre l’anxiété ou d’apaiser les douleurs de règles.

1 commentaire pour “CBD et système endocannabinoïde, comment ça marche ?”

  1. Merci, c’est très intéressant car cela permet de démystifier les choses concernant cette molécule, et notamment de bien faire la part des choses avec le THC … à la réputation plus sulfureuse 😉

Laisser un commentaire