Vaporiser du CBD

Vous voulez éviter de fumer du CBD et vous tourner vers une méthode de consommation plus saine ? Nous vous conseillons la vaporisation du CBD ! Dans cet article, nous vous expliquons d’abord le fonctionnement de la vaporisation du CBD et ses avantages. Puis nous vous donnons des informations sur les températures de vaporisation du CBD ainsi que nos conseils pour obtenir la meilleure expérience de vaporisation.

Qu’est-ce que la vaporisation du CBD ?

Fonctionnement de la vaporisation de CBD

La vaporisation est une méthode où le CBD est chauffé doucement grâce à un vaporisateur. Plusieurs produits issus du chanvre peuvent être vaporisés : fleurs de CBD, hash, pollen… Grâce à ce processus, les principes actifs contenus dans le chanvre vont se libérer sous forme de vapeur. Lors de la vaporisation, le chanvre ne brûle pas. La structure végétale reste donc intacte. Vous n’allez pas voir votre fleur de CBD partir en fumée.

Lorsque le CBD est vaporisé, celui-ci est chauffé sans jamais atteindre 230°C, son point de combustion. De cette manière, aucun goudron issu de la combustion n’est absorbé par votre organisme, il n’y a pas d’émission toxique.

Contrairement à la combustion qui génère des sous-produits nocifs, la vaporisation du CBD offre un goût particulièrement pur aux consommateurs. De manière générale, la vapeur de CBD est moins irritante que la fumée du CBD sous combustion.

Enfin, la vaporisation du CBD permet de bénéficier des bienfaits de l’effet d’entourage*, le fameux principe d’action en synergie de tous les composants présents dans le chanvre.

[Pour en savoir plus sur l’effet d’entourage, nous vous invitons à consulter notre article dédié à ce sujet en cliquant ici !]

Les avantages de la vaporisation de CBD par rapport à la combustion

Par rapport à la combustion, la vaporisation du CBD est beaucoup moins risquée pour la santé du consommateur. En effet, il y a 95% de substances toxiques en moins absorbées par l’organisme lorsque le CBD est vaporisé. De plus, il n’y a pas de fumée, pas d’odeurs, pas de cendres générées.

Ensuite, vaporiser du CBD est une option plus économique que la combustion. En effet, pour obtenir le même effet, une quantité moindre de CBD est nécessaire pour la vaporisation que pour la combustion. Cela s’explique par le fait que 80% des principes actifs sont libérés et absorbés lors de la vaporisation du CBD contre seulement 20% si le chanvre est fumé. En outre, une fois vaporisé, le chanvre peut être récupéré, la matière s’appelle alors ABV (pour Already Been Vaped). L’ABV peut notamment être utilisé en cuisine ou pour la préparation de teintures au CBD.

Comment bien vaporiser du CBD ?

A quelle température vaporiser du CBD ?

Dans la vaporisation, le bon réglage de la température joue un rôle important. En effet, ce paramètre influe sur le goût et sur l’effet procuré par le CBD. En fonction de la température choisie, les composés actifs se libèrent quand leur point d’ébullition est atteint.

Une bonne température de chauffe pour la vaporisation est comprise entre 160°C et 220°C. A partir de 230°C, le chanvre va commencer sa combustion, ce qu’il faut éviter pour profiter uniquement des bienfaits de la vaporisation du chanvre.

A 160°C, l’effet que vous allez ressentir est une légère détente et une augmentation de votre concentration. C’est la température de vaporisation que nous vous recommandons si vous souhaitez consommer du CBD au cours de votre journée tout en restant productif. A cette température, le point d’ébullition est atteint pour certains cannabinoïdes (CBG, THC, CBD) et pour certains terpènes (Caryophyllène, Pinène). Vous allez donc pouvoir bénéficier de tous les bienfaits de ces principes actifs dès lors que vous vaporiser votre CBD à 160°C.

A 180°C, l’effet high sera plus intense avec un léger effet stone. C’est aussi la limite haute de la plage d’évaporation du CBD. D’autres terpènes et cannabinoïdes atteignent leur point d’ébullition, ce qui procure ce ressenti.

La vaporisation s’avère intéressante au-delà de 190°C dans le but d’apaiser des douleurs ou si vous souhaitez obtenir un effet stone. Et nous le précisons à nouveau ici, ne dépassez pas les 220°C de chauffe, auquel cas vous entraînerez une combustion nocive pour votre organisme.

Nos conseils pour une expérience de vaporisation optimale

Conseil n°1 : Plus votre CBD sera sec, plus il se vaporisera efficacement. En effet, ce sont les principes actifs contenus dans le chanvre qui se vaporisent, ce n’est pas l’eau contenu dans la plante. De plus, ce n’est pas parce que vous trouvez que la vapeur n’est pas particulièrement visible que le processus de vaporisation ne fonctionne pas.

Conseil n°2 : Inhalez doucement et régulièrement. Inspirez jusqu’à remplir vos poumons à moitié puis retenez la vapeur quelques secondes avant de l’expirer.

Conseil n°3 : Pour vaporiser les fleurs de CBD, préchauffez votre vaporisateur pendant une quinzaine de minutes avant d’y placer la fleur de votre choix. Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir toutes nos fleurs de CBD !

Conseil n°4 : Pour vaporiser du pollen de CBD, effritez-le et répartissez le de manière uniforme dans votre vaporisateur.

Conseil n°5 : Pour vaporiser les moonrocks et le hash (ou “résine de CBD”), ne les mettez pas directement dans votre vaporisateur, cela risquerait de l’encrasser. Recouvrez-les de fibre de chanvre dégommée.

D’autres articles arrivent très vite sur la vaporisation du CBD et le cannabidiol en général, n’hésitez pas à consulter notre blog régulièrement. Si vous avez d’autres questions sur la vaporisation du CBD, n’hésitez pas à nous contacter !

Et pour trouver le vaporisateur CBD qui vous convient, c’est sur notre e-shop que ça se passe.

Laisser un commentaire