Tout savoir sur le hash de CBD

Vous vous demandez quelle est la différence entre le hash de CBD et la résine de CBD ? Vous voulez connaître le processus de fabrication du hash de CBD ? Ou vous vous demandez comment consommer du hash de CBD ? Nous vous expliquons tout sur ce sujet juste ici !

Qu’est-ce-que le hash de CBD ?

Dark hash candy CBD
Dark Hash Candy

Le hash de CBD est connu sous plusieurs appellations. Vous pouvez le trouver sous le nom de résine de CBD ou de haschich de CBD.

Le hash de CBD est un produit particulièrement concentré en cannabidiol. Il est issu du hachage des parties de la plante de chanvre qui contiennent un haut taux de CBD. Ces parties sont les fleurs, les bourgeons et le pollen de chanvre. De ces différentes parties de la plante sont extraits les trichomes, des glandes infimes produisant et retenant une grande partie des cannabinoïdes contenus dans le chanvre.

Comme tous les produits au CBD commercialisés en France, le hash de CBD contient moins de 0,2% de THC. Sa consommation est donc légale.

Fabrication du hash de CBD

Il existe deux méthodes bien connues permettant d’obtenir un hash de CBD de qualité. Chacun de ces procédés vise à extraire les résines de la plante de chanvre qui sont très concentrées en cannabidiol.

Technique du tamis

La méthode du tamis permettant d’obtenir la résine de CBD est un procédé mécanique.

A partir des parties de la plante de chanvre sélectionnées (fleurs, bourgeons, pollen), le but premier va être de séparer les trichomes de la partie végétale. Pour cela, un tamis au maillage étroit (ou un tissu très fin) est posé sur un grand récipient. Le chanvre haché en petits morceaux est ensuite déposé sur le tamis. Après cela, une couche de film plastique est apposée sur l’ensemble. Il est alors temps de battre de manière répétée le chanvre contenu dans le tamis à l’aide d’une baguette. Cette action va induire la chute des trichomes dans le récipient. La matière récoltée dans celui-ci se présente sous forme de poudre et s’appelle le kief ou le skuff. Il est tout à fait possible d’affiner le produit obtenu en utilisant un maillage de plus en plus fin.

Pour obtenir le produit final, le fameux hash de CBD, il va falloir malaxer et réchauffer le kief pendant une dizaine de minutes. Notez que la chaleur est un élément important dans ce procédé. Celle-ci engendre la fusion des trichomes et a un impact sur la consistance, la couleur, le goût et les effets du produit final. C’est une fois seulement que la poudre est pressée (manuellement ou avec une presse spécifique) que l’on obtient du hash de CBD.

Technique Ice-o-Lator ou Bubble Hash

La technique Ice-o-Lator est également connue sous l’appellation Bubble Hash. Ce procédé utilise le froid et l’eau pour obtenir de la résine de CBD. Il existe plusieurs variantes à cette méthode mais le principe reste toujours le même : la séparation des trichomes de la matière végétale se réalise grâce au froid de la glace et à la force de l’eau.

Dans un premier temps, les parties du chanvre sélectionnées sont placées dans un congélateur ou une chambre froide pendant deux jours. Ensuite, la matière végétale est immergée dans un récipient contenant de l’eau et des glaçons de différentes tailles. Le froid va permettre de contracter les trichomes et faciliter leur chute. Ensuite, un courant puissant doit être créé dans le récipient à l’aide d’un outil adapté (Bubbleator, blender, mélangeur de béton, etc.). Avec le courant, les trichomes vont se détacher et tomber dans l’eau. Il est à présent nécessaire de filtrer le mélange obtenu à l’aide des tissus ayant différentes tailles de maillage ou avec un kit d’extraction prévu à cet effet.

Une fois que la résine de CBD est séparée de l’eau arrive l’étape du séchage à l’air libre. Le produit ne doit être exposé ni à la lumière ni à la chaleur. Une fois complètement sèche, la matière obtenue est pressée et le résultat est un hash de CBD de qualité.

Quelle que soit la méthode employée, un hash de CBD de qualité ne contient jamais de composants chimiques. Par ailleurs, l’aspect, la consistance et les saveurs de la résine de CBD peuvent varier en fonction de la méthode de fabrication mais aussi en fonction de la variété de chanvre utilisée.

Comment consommer de la résine de CBD ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la résine de CBD est un produit concentré en cannabidiol. Ce produit est donc particulièrement efficace pour traiter certains maux du quotidien (anxiété, douleurs de règles, troubles du sommeil, douleurs musculaires).

Si certaines personnes choisissent de fumer du hash de CBD, ce n’est pas le mode de consommation que nous recommandons. A nos yeux, la vaporisation de résine de CBD est la méthode qui offre le plus de bénéfices aux consommateurs.

Notons d’ailleurs que la vaporisation de la résine de CBD est une méthode de consommation de plus en plus répandue. Il suffit de placer le hash de CBD dans un vaporisateur prévu à cet effet (celui-ci doit contenir une petite grille permettant le bon maintien de la boulette de hash). Avec la vaporisation, l’absorption du cannabidiol par l’organisme humain est optimale. En outre, les bienfaits du CBD se font sentir rapidement et de manière intense.

Comme pour tous les produits à base de cannabidiol, commencez toujours par de petites quantités. Vous pourrez toujours augmenter graduellement la quantité consommée en fonction de la réaction de votre organisme face à ce produit naturel. Enfin, sachez que le hash de CBD se conserve plusieurs années sans s’altérer.


Si vous êtes curieux et curieuses de découvrir une résine CBD de qualité, nous vous invitons à découvrir tous nos produits sur notre e-shop.

Laisser un commentaire